Collection  /  La part des choses

À PARAÎTRE EN JANVIER 2022
17,50 € – 200 PAGES
ISBN 9782493117021
13 x 19,5 cm

Timothy Williamson

J’ai raison, tu as tort !

Dialogue philosophique

Traduit de l’anglais (G.B.) par A. Dang Van

Quatre personnes aux visions du monde radicalement différentes se rencontrent dans un train et commencent à parler de ce qu’elles croient. Leur conversation varie du raisonnement logique et froid à la confrontation personnelle et enflammée. Chacun est convaincu d’avoir raison, puis le doute s’insinue…

Quand une discussion dégénère, on croit parfois pouvoir résoudre le différend en arguant que tout n’est au fond qu’une question de point de vue.

Mais si cette idée devient à son tour l’objet du débat, quelle issue sinon la philosophie pour sortir de l’impasse ?
À l’heure de la « post-vérité » et des « faits alternatifs », le philosophe Timothy Williamson nous offre, sous la forme d’un dialogue vif et souvent drôle, les outils intellectuels que la philosophie de la connaissance a patiemment forgés depuis le Théétète de Platon face à la tentation du relativisme. Car, à la fin, y a-t-il un sens à reconnaître une égale valeur à toutes les croyances ? Est-ce vraiment le meilleur moyen de défendre la démocratie et de combattre le dogmatisme ?

Sarah. — Quoi que projette Zac, sommes-nous d’accord pour dire qu’il nous faut exprimer ouvertement nos désaccords plutôt que de les mettre en sourdine ?

Zac. — Sarah, le plus sûr moyen d’exprimer ouvertement son désaccord, c’est la guerre.

Sarah. — Ce n’est évidemment pas ce que je voulais dire. Je voulais dire qu’il nous faut articuler les questions clairement et explicitement, éliminer toute ambiguïté ou imprécision, afin de cerner exactement quels sont nos points de désaccord.

Roxana. — La diplomatie comprend l’art d’utiliser l’ambiguïté et l’imprécision pour construire des types d’expression sur lesquelles chacun peut tomber d’accord, afin que personne ne perde la face.

Sarah. — C’est le dernier recours, si la guerre est la seule alternative. Mais nous ne sommes pas des hommes d’État européens en 1914. Une fois que nous aurons clarifié les problèmes, nous pourrons commencer à les résoudre sans nous entretuer. Nous pouvons isoler nos désaccords, identifier ce qui nous est commun et nous en servir comme point de départ à partir duquel, grâce à l’argumentation rationnelle, nous pouvons découvrir qui a raison et qui a tort.

Roxana. — Parfois, tout le monde a tort.»

Timothy Williamson, figure de proue de la philosophie contemporaine, enseigne à l’université d’Oxford. Son œuvre porte essentiellement sur la logique et la philosophie de la connaissance. Il est notamment l’auteur de Knowledge and its limits (2000), The Philosophy of Philosophy (2007) ; Modal Logic as Metaphysics (2013) ; ou encore Philosophical Method (2020, trad. Française, Éliott Éditions, à paraître).

Newsletter