Collection  /  RÉFLEXION FAITE

À PARAÎTRE EN FÉVRIER 2022
18 € – 128 PAGES
ISBN 9782493117007
15 x 22 cm

Norman Malcolm

Rêver

Traduit de l’anglais (É.U.) par Gilles Deles-Velin

Expérience familière et souvent troublante, le rêve n’en constitue pas moins pour la philosophie un objet d’investigation paradoxal, à la fois marginal et privilégié. Marginal, si l’on considère le peu d’écrits qui lui ont été consacrés, y compris par les philosophes de l’esprit contemporains. Privilégié, néanmoins, puisque le rêve se présente comme une expérience limite, susceptible d’éclairer une part du fonctionnement de l’esprit, et dont l’énigme se trouve disputée par de nombreuses disciplines, des neurosciences et des sciences cognitives à la psychanalyse et à la philosophie de l’esprit.

Contemporain des premiers articles de psychologie sur le sommeil profond des années 1950, et rédigé dans le sillage des Recherches philosophiques de Wittgenstein, l’essai du philosophe Norman Malcolm, publié en 1959, constitue l’une des rares monographies consacrées à l’expérience onirique. Recourant à l’analyse conceptuelle des récits de rêve dont chacun peut témoigner à son réveil, Rêver constitue un jalon important dans la vaste entreprise visant à percer le secret des songes.

« La preuve que l’énoncé “Je dors” ne peut pas avoir d’usage correct en tant que phrase au présent de l’indicatif, équivaut à la preuve que cet énoncé ne peut pas exprimer une possibilité. Que quelqu’un soit endormi, ou qu’il le soit peut-être, n’est en rien quelque chose de pensable. Dans certaines circonstances, vous pouvez vous demander si je dors, de même que vous pouvez vous demander si j’existe encore. En aucun cas, je ne peux me demander si je dors, ou même douter de ce fait, pas plus que je ne peux me demander ou douter du fait que j’existe encore. »

Norman Malcolm

Norman MALCOLM (1911-1990), philosophe américain, achève sa thèse de doctorat en 1938 à Cambridge, sous la direction du philosophe britannique G. E. Moore. Disciple et ami de Ludwig Wittgenstein, il lui consacrera une importante biographie intellectuelle; Ludwig Wittgentein: A Memoir (1970). Il est l’auteur de nombreux essais, parmi lesquels Problems of Mind. Descartes to Wittgenstein (1971) ; Memory and Mind (1977) ; Thought and Knowledge (1977).

Newsletter