Collection  /  La part des choses

À PARAÎTRE EN JANVIER 2022
19 € – 208 PAGES
ISBN 9782493117014
13 x 19,5 cm

Jason Stanley

Les ressorts du fascisme

Traduit de l’anglais (É.U.) par A. Dang Van & S. Réhault

Pourquoi parler, à notre époque, de politique fasciste ? À partir d’exemples pris dans de nombreux pays, des États-Unis à la Hongrie en passant par l’Inde, la Birmanie, la Russie, la Turquie ou encore la France, Jason Stanley dresse un tableau saisissant des stratégies visant à saper les institutions démocratiques : propagande et théories du complot, défiance à l’égard des intellectuels, critique de l’Université et des médias, nostalgie pour un passé patriarcal mythique, opposition entre territoires ruraux et villes cosmopolites, obsession sécuritaire, stigmatisation et criminalisation des minorités ethniques et des populations pauvres.
Rédigé sous le mandat de Donald Trump, dont il a anticipé la fin par bien des aspects, ce livre dévoile les ressorts du fascisme et nous met en garde contre la naïveté consistant à croire qu’il s’agirait d’une histoire révolue.

« Peu de gens savent que l’idéologie fasciste forme un tout structuré et que chacun de ses rouages concourt au bon fonctionnement de l’ensemble. Ils n’ont généralement pas conscience que les slogans politiques qu’on tente de leur faire répéter forment une trame unique. J’ai écrit ce livre dans l’espoir de fournir aux citoyens les outils critiques qui leur permettront de distinguer les stratégies politiques qui, dans une démocratie libérale, sont légitimes et les stratagèmes iniques qui constituent les ressorts de la politique fasciste. »

Jason Stanley, introduction

Jason Stanley, philosophe américain, professeur à l’université de Yale, est spécialiste de philosophie du langage et d’épistémologie. Il jouit d’une reconnaissance qui a dépassé les frontières du monde académique depuis la parution de son livre How Propaganda Works (2015), son œuvre a été plusieurs fois récompensée. L’auteur collabore régulièrement au New York Times.

Newsletter